Camiel Van Breedam

Van_Breedam_01

23/03 > 16/06/19

VERNISSAGE 23/03/19 - 19H

Né à Boom en 1936, Camiel Van Breedam est éminemment connu en Belgique – mais pas seulement –, en particulier pour ses œuvres dites « assemblages ». Ainsi, au moyen de bois et métaux récupérés ça et là, le sculpteur « s’écarte des modèles établis, et préfère les objets trouvés, qu’il assemble en constructions à trois dimensions. Il se bâtit à partir de cet amalgame de déchets un propre monde, qui révèle ses origines, plus distinctement peut-être au début que plus tard dans son œuvre. Il crée ainsi un code esthétique personnel où dialoguent souvent le tragique et l’ironique, même si celui-là l’emporte sur celui-ci à mesure que son engagement s’affirme.» (Ludo Bekkers, mei 1989, catalogue de l’exposition « Władysław Hasior / Camiel Van Breedam », Atelier 340, 1991, p.166)

L’intérêt de l’Atelier 340 / 34zero Muzeum pour le travail de cet artiste aussi prolifique qu’inclassable – membre du mouvement Phases – remonte aux années quatre-vingt avec sa participation à deux grandes expositions thématiques, Surface sculpturale et De l'animal et du végétal dans l'art belge contemporain, et plus spécifiquement en 1991, à l’occasion d’une importante exposition confrontative entre ses œuvres « organiques » et les créations polymorphiques du sculpteur polonais Władysław Hasior (1928-1999).

L’exposition personnelle qui lui est consacrée aujourd’hui porte son attention sur les usages et interprétations plastiques multiples que le sculpteur fait de simples lattes de bois, ces éléments de construction précédemment utilisés comme supports servant à fixer le plâtre aux plafonds des habitations. Doté d’une sensibilité et d’un engagement hors du commun, Camiel Van Breedam nous invite à redécouvrir une production sobre et poétique initiée il y a plus de six décennies.

Van_Breedam_02